Retourner à la page d\
Acceuil
Mot du président
Présentation
Activités
Les sites historiques
Liens utiles
Contact
Sites historiques
Par nomPar nom
Par périodePar période
Par TypePar type
Contact
Tél./Fax: +213 (0)27 79.48.90
Mob. : +213 (0)551 64.40.10
Les sites historiques
Monument : Civil

Lieu de situation : El- Marsa

Situation géographique : Douar dahmania

Situation juridique : Bien domanial

Résumé : Ruines romaines d'une ville située à 4 kilomètres de la mer, près de Sidi Bouras.
Une inscription de l'époque des "Sévères" a été découverte durant la période coloniale et publiée dans le GIL VIII. Elle mentionne un duumvir et prouve par conséquent que cette ville était un municipe ou une colonie.
Détails
Désignation du bien culturel immobilier : Bab El Bahr

Type du bien : Porte

Monument : Militaire

Lieu de situation : Ténès

Situation géographique : Vieux Ténès

Situation juridique : Bien domanial

Résumé : La porte (Bab El Bahr) est l'élément le plus notable de l'enceinte de la ville de Ténès : c'est la porte qui donne sur la mer d'où son appellation. Cette porte a été construite pour protéger la ville, contre les débarquements improbables des ennemis.
Détails
Dénomination : Cap Ténès

Epoque : Préhistoire

Situation :
  • Wilaya : Chlef
  • Daïra : Ténès
  • Commune : Ténès

Lieu dit : Sidi Merouane

La nature et la situation géographique : L'importance archéologique du massif du cap Ténès (commune de Ténès, wilaya de Chlef) a été reconnue par le Docteur H.Marchand1 en 1932. Des fouilles entreprises aux grottes de la cale génoise lui révélèrent en 1933 la présence d'industries ibéromaurusiennes et néolithiques dans une couche archéologique du type - cendrière- .

Résumé : Dans le cadre de la mission qui nous a été confiée, nous avons prospecté les stations de surface et les cavités du Cap Ténès dans le but de revoir les gisements prospectés par le Docteur Marchand et de visiter les cavités et les sites de plein air susceptibles d'en recéler d'autres...
Détails

Résumé : Ville romaine longue d'environ un kilomètre sur 20 à 300 mètres de large.
Elle a été construite, comme tous les autres sites romains de Chlef, sur une crête, à pic au nord et au sud avec deux remparts à l'est, un seul à l'ouest. Sur les côtés Nord et Sud, des sentiers sont ménagés le long des flancs de la crête...
Détails
Monument : Militaire

Lieu de situation : Ammi Moussa

Résumé : Château du Bas Empire, entouré d'une enceinte polygonale.
Au dessus de la porte, une inscription chrétienne, désignant sans doute le propriétaire "SPES IN DECO FERINI ! amen".
Aux alentours, quatre petites ruines qu'on qualifie de postes de surveillance...
Détails
Type du bien : Mausolée

Monument : Religieux

Lieu de situation : Beni Haoua

Situation géographique : Hauteurs de Beni Haoua

Situation juridique : Bien communal

Historique : Monument de l'époque colonial

Résumé : Il s'agit d'une sorte de mausolée avec une épitaphe de la légendaire Mama Binet. Cette ancienne religieuse a été rendue célèbre par l'histoire du "Banel", navire effectuant des rotations de la France vers la Louisiane.
En effet, la soeur Binet a été victime avec six de ses coreligionnaires du naufrage en 1802 du Banel qui avait quitté Toulon pour les Amériques. Nous pouvons encore voir l'ancre du bateau sur la plage de la baie des Souahlia.
Après le naufrage, la mère Binet devint l'épouse d'un notable musulman et fit tant de bien qu'elle en fut vénérée et sacrée sainte à sa mort.
Le mausolée fut construit en 1936 et fut démoli par le tremblement de terre de 1954. Il fut reconstruit par la suite.
Notons également que le mausolée a été réhabilité en avril 2008 par l'ambassade des Pays Bas en Algérie.
Détails
Description :
Mosaïque qui ornait la basilique saint Reparatus ( 324 AP JC) portant inscription ainsi que des décors floraux et géométriques.
Le pavement de la basilique était entièrement fait d’une mosaïque romaine du IV siècle, admirablement conservée. Cette mosaïque, écrivait M.BERBRUGGER en 1868 (Revue Africaine. 1868. P. 144), , découverte en 1843, par les soins de M. Tripier, commandant du Génie, fut lithographiée presqu'aussitôt aux frais de Monseigneur Dupuch. évêque d'Alger, sur une très-grande feuille où elle figure en totalité avec ses transepts, ses deux absides et ses cinq épigraphes. Nous devons à cet honorable prélat un exemplaire de cette planche qui n'est jamais entrée dans le commerce et qui est devenue très-rare.
« La basilique de REPARATUS, dit monsieur Rossi (Ibos. Op. cit. pp. 25.26) est la plus ancienne authentiquement datée qui soit au monde
La découverte de la mosaïque dont il s'agit, et de l'église où elle se trouve et qui reçut le nom de Reparatus, est annoncée dans le Moniteur Algérien du 30 septembre 1843 et une description détaillée en est donnée dans un numéro suivant du même journal, celui du 14 octobre.



Résumé : La conservation et la mise en valeur de notre patrimoine culturel n’est pas une simple recette technique .elle nécessite une compréhension des valeurs contenues dans le bien hérité. Ce bien qu’il soit monument ou objet. On adoptera la même démarche qui nécessite une méthodologie appropriée qui servira de base à la protection du patrimoine.
Le choix s’est porté sur la mosaïque de la Basilique Saint Reparatus ,qui a servi en un moment donné, non seulement à l’esthétique de la basilique mais aussi à son pavement ,elle mérite donc toute l’attention pour bénéficier des mesures de conservation et de mise en valeur

Détails
Type du bien : Mosquée

Monument : Religieux

Lieu de situation : Ténès

Situation géographique : Vieux Ténès

Situation juridique : Habous

Résumé : Petite mosquée avec un plafond fait de bois et des colonnes surmontées de chapiteaux de différents types de l’époque romaine, joints entre elles par des tirants.
Détails
Monument : Civil

Lieu de situation : Ténès

Situation géographique : Sud du chef-lieu de la commune


Résumé : Ancienne Médina reconstruite en 1848 pour servir comme dépôt de munition.
Détails
Monument : Civil

Lieu de situation : Benaïria

Situation géographique : Lieu dit Djebel Essekine

Situation juridique : Bien domanial

Résumé :
Tumulus de Benaïria
Détails
Type du bien : Mosquée

Monument : Religieux IXe-XIe siècles

Lieu de situation : Vieux Ténès (à 1 km de la ville actuelle de Ténès)

Situation géographique : Vieux Ténès

Situation juridique : Habous

Résumé : La mosquée Sidi Bou Maïza est dotée d'une salle de prière hypostyle comme les mosquées de Damas, de Cordoue, de Kairouan et de la mosquée al-Hasan à Rabat.
|Historique
En 1954, après un séisme, la mosquée subit d’importants travaux qui modifient le plan original et le volume initial. Après un second séisme en 1980, une étude de protection provisoire est menée et en 1996, une opération de mise en valeur (nettoyage et décrépissage des chapiteaux) est opérée par l’Agence Nationale d’Archéologie. Selon R. Bourouiba, les Idrissides, descendants du Prophète, auraient construit cette mosquée qui est la plus ancienne d’Algérie encore intacte, dans un style inspiré de la Grande Mosquée de Damas. De par ses nefs parallèles au mur de la qibla, la mosquée du Vieux Ténès s’apparente à la première mosquée de Médine que le Prophète aurait aidé à édifier de ses propres mains et dont le modèle fut repris à Damas (705-715). Cette mosquée serait donc un exemplaire maghrébin d’un type créé en Égypte (mosquée de ‘Amr à Fustat, VIIe siècle) ou en Syrie, et qu’on retrouve aussi dans le plus ancien sanctuaire de Fès (mosquée al-Qarawiyyîn, IXe siècle).
Détails
Type du bien : Mosquée

Monument : Religieux

Lieu de situation : Ténès

Situation géographique : Vieux Ténès

Situation juridique : Habous

Historique : Bâtie entre le XIème et le XIIème siècle.

Résumé : Lalla Aziza bent Soltane est la fille de Sidi Merouane El-Bahri, saint protecteur de la ville de Ténès et son roi pendant des années. De santé fragile, elle est morte très jeune. Son père qui l’adulait, décida de construire cette mosquée en son hommage.

Mosquée Lalla Aziza
Détails
Type du bien : Enceinte pour la ville de Chlef

Monument : Militaire

Lieu de situation : Chlef

Situation géographique : Sortie ouest de la ville de Chlef

Situation juridique : Bien domanial

Résumé : Monument militaire construit en 1850 avec de la pierre de taille, la muraille de Chlef servait d'enceinte pour la ville de Chlef.
Détails
Type du bien : Muraille

Monument : Enceinte de la ville de Zergou

Lieu de situation : Wilaya de Chlef, commune de Benairia au lieu dit : Djebel Essekine

Situation géographique : Sortie ouest de la ville de Chlef

Situation juridique : Bien domanial

Résumé : Il s’agit d’un ouvrage militaire qui servait comme enceinte de la ville antique de Zelgou. Elle s’étale sur une longueur de plus de 500 mètres et sur une hauteur de 8m. La pierre en granit utilisée dans sa construction provient de l’Oued Ouahran et montre différentes dimensions.
Détails
Géologie : Le massif du cap dont l’aridité contraste avec les boisements des terrains gréseux situés au sud, est formé essentiellement de calcaires secondaires attribués au lias par Brive, sur la carte géologique au 50 000e de 1913.
Glangeaud, dans une rectification de 1932, a noté, au dessus des calcaires blancs compacts du lias moyen, la présence de terrains jurassiques et crétacés, calcaires bréchoides roses lithoniques et calcaires siliceux foncés d’âge indéterminé.
La transgression du luthérien au tertiaire a superposé aux calcaires secondaires des marnes marno-calcaires et des marnes sableuses à nummulites formant une bande étroite entre le lias et les poudingues oligocènes : Elles affleurent dans les criques et déterminent un méplat très net dans la topographie, mais masqué par les éboulis quaternaires, sur la face nord du cap.
Le relief actuel du cap de Ténès, dont le point culminant atteint l’altitude de 700 mètres, est attribuable à un bombement anticlinal, témoin occidental de la chaine calcaire rattachée à l’ensemble des chaines littorales kabyles. Ce mouvement, contemporain du plissement pyrénéen, a affecté avec la même intensité les calcaires liasiques dont les bancs plongent dans la mer vers le nord, avec un pendage de 50 à 60° et le lutétien (dans les affleurements de la cale génoise) raviné par les poudingues obligocènes.
La cavité a été décrite avec assez de précision par le docteur H. Marchand : « L’orientation de son plus grand diamètre est sensiblement N. –N. –O. –S. –S. –E. alors que l’orientation du rivage est sensiblement E.O. Elle s’ouvre très largement au levant par une voute d’une dizaine de mètres de flèche. On peut constater d’ailleurs qu’une partie de cette voute s’est éboulée : d’énormes blocs tombés du plafond en témoignent, de telle sorte que les avancées de la grotte, actuellement à découvert, devraient être très certainement autrefois recouvertes par la voute ». Il s’agit en fait d’un abri sous roche, plutôt que d’une grotte. Après l’élargissement de l’entrée et le recul de la falaise provoqués par l’écoulement de la voute, la cavité est en effet plus large (14 mètres à l’entrée, 18 mètres au fond) que profonde (8 mètres), sous un plafond situé à 10 mètres au dessus du sol. Ce dernier est incliné au Nord vers le Sud « suivant la direction générale de la falaise à cet endroit », signale encore le docteur Marchand.

Type du bien : Mosquée

Monument : Religieux

Lieu de situation : Ténès

Situation géographique : Vieux Ténès

Situation juridique : Habous

Historique : Bâtie entre le XIème et le XIIème siècle.


Résumé : Il s’agit de plusieurs grottes de formes et de dimensions différentes réalisant des sortes d’abris.
La grotte basse, située à mi-hauteur entre le rivage et le phare, dans une falaise abrupte, s’ouvre à une altitude de 25 à 30 mètres (le phare étant à 57 mètres exactement au dessus du niveau de la mer).

Détails
Type du bien : Enceinte

Monument : Militaire

Lieu de situation : Ténès

Situation géographique : Chef lieu de la commune

Situation juridique : Bien communal

Résumé : En 1843, lors de l’occupation française, on voyait encore les restes d’un rempart construit à partir d'une une muraille en grandes pierres de taille (sans ciment), de 0,68 mètres d’épaisseur, offrant à des distances très rapprochées, des bastions quadrangulaires. Elle enfermait un espace d’une largeur de 30 à 400 mètres sur une longueur de 800 mètres environ.
Détails
Monument : Religieux

Lieu de situation : Ténès

Situation géographique : A proximité de l’abattoir de Ténès, proche de la mer. L’accès au monument se faisait par le biais d’une passerelle en béton.

Situation juridique : Bien communal

Résumé : Il s'agit de tombes de différentes dimensions creusées dans des rochers et formant une nécropole.
Détails
Monument : Militaire

Lieu de situation : Commune de Boukader

Situation géographique : Commune de Boukader

Situation juridique : Privé

Résumé : Près du Marabout de Sidi Ben Tiour, existent des ruines romaines importantes.
Détails
Monument : Militaire

Lieu de situation : Ténès

Situation géographique : Centre de Ténès

Situation juridique : Bien communal

Résumé : Bâtisse de deux niveaux, d’une forme rectangulaire et avec une seule porte d’accès à l’origine, la poudrière est actuellement une construction de forme sensiblement carrée, de 10,65 m et 11,15 m de côtés, ayant une hauteur de 9,20 m au sommet de la toiture.
Détails
Sites historiques
Par nomPar nom
Par périodePar période
Par TypePar type
Castellum Tingitanum Association El Athar Chlef
©2017 Castellum Tingitanum.
Union Européenne
Sonatrach